Chaîne numérique

Chaîne numérique d’informations au service de la compétitivité des entreprises est un projet porté par FIBOIS LANDES DE GASCOGNE dont l’objectif est d’optimiser les échanges de données informatisées entre les différents acteurs de la chaîne d’approvisionnement du bois.

Il y est recherché une optimisation et standardisation des échanges accompagnant la création et la gestion opérationnelle des chantiers de sylviculture et d’exploitation. Ceci doit à la fois permettre de mieux appréhender les processus de production et de logistique mais aussi faciliter les obligations réglementaires.
Il a été fait le choix de la Nouvelle Aquitaine comme région pilote en vue d’une expansion nationale, celle-ci facilitée par l’implication de partenaires comme l’Office National des Forêts ou le Groupe Coopération forestière.
La coordination générale est confiée au FIBOIS LANDES DE GASCOGNE appuyé par le GIP ATGeRi et FCBA
Les entreprises partenaires sont Alliance Forêts Bois, Scierie Lesbats, Office National des Forêts, Smurfit Kappa Comptoirs Du Pin et Groupe Coopération Forestière.

Compte tenu de sa complexité, ce projet s’articule autour de 3 pôles complémentaires et s’appuie également sur des développements menés lors de projets précédents : FORETDATA, exploTIC, eMOBOIS.

Le Pôle 1 coordonné par le GIP ATGeRi développe de nouveaux services aux entreprises à partir de la plateforme FOREDATA et de son annuaire mutualisé.
N.B. : FORETDATA est une offre de services existante et à composante géographique qui permet de base à une entreprise d’exploitation forestière, les fonctionnalités suivantes :
– Création d’un chantier et de son emprise,
– Édition de formulaires pour ce chantier (déclaration de chantier, fiche chantier, contrat de sous-traitance),
– Transmission des formulaires (Commune, EPCI, DIRECCTE…),
– Consultation des chantiers en propre ou mis à disposition.

Modèle économique : L’utilisation de Forêt Data est soumise à un abonnement comprenant un forfait et des frais d’utilisation en fonction du nombre de chantiers créés.
Le projet développe autour de FORETDATA un bouquet de nouvelles fonctionnalités avec :
– Un lien avec les plateformes de déclaration de travaux et de gestion de l’obligation de vigilance évitant des contrôles et ressaisies fastidieuses
– Des télédéclarations pour les chantiers avec présence de cours eau ou de zonages environnementaux
– Une application mobile FORETDATA embarquant la possibilité de signature électronique de documents et permettant une utilisation de la plateforme sur le terrain.

Le projet développe autour de FORETDATA un bouquet de nouvelles fonctionnalités avec :
Un lien avec les plateformes de déclaration de travaux et de gestion de l’obligation de vigilance évitant des contrôles et ressaisies fastidieuses
Des télédéclarations pour les chantiers avec présence de cours eau ou de zonages environnementaux
Une application mobile FORETDATA embarquant la possibilité de signature électronique de documents et permettant une utilisation de la plateforme sur le terrain.

Le Pôle 2 coordonné par FCBA consiste à échanger avec fluidité les données des machines forestières, notamment de production entre opérateurs et donneurs d’ordre.
Il s’agit de :
– La poursuite des travaux (initiés dans le projet ExploTIC) autour du nouveau standard des machines de bûcheronnage (StanforD 2010) et du décryptage des différents fichiers, prenant en compte les spécificités des constructeurs de machines
– L’échange d’instructions de bûcheronnage, de bons de production de bûcheronnage. L’ intégration dans les ERP peut s’appuyer sur tous les modes de mise à disposition : mail avec pièce jointe, API constructeurs, mise à disposition depuis des serveurs FTP, …

Ceci nécessite de créer de nouveaux outils comme un module de dispatch permettant pour un donneur d’ordre de ne récupérer que les données de chantiers le concernant,
Mais aussi de mutualiser les travaux autour d’une base de données réceptacle permettant de déserialiser les données des fichiers machines.

Le Pôle 3 coordonné par FIBOIS LANDES DE GASCOGNE va permettre d’optimiser la gestion des flux de données entre fournisseurs, transporteurs et clients ».
Il s’agit de faciliter la mise en œuvre d’échanges de données logistiques et d’accompagner les entreprises du groupe projet dans leur changement de pratique.
Pour cela les flux d’information doivent être standardisés afin de permettre un haut niveau d’interopérabilité entre les différents ERP utilisés par les donneurs d’ordre et les solutions tierces utilisées par les acteurs de la chaîne logistique
– Les différents cas d’utilisations rencontrés lors du transport de bois sont intégrés dans la création d’e-documents au format papiNet /eMOBOIS : ordre de transport, avis de livraison
– Un référentiel permettant une identification unique des émetteurs et des destinataires d’e-documents véhiculant l’information sera mis en place
– L’interopérabilité est souhaitée avec les solutions sur étagère d’eCMR (lettres de voiture électroniques) utilisées dans le transport.

Résultats et valorisation attendus par ce projet
La facilitation de la saisie et de la transmission de données, la fluidification des flux d’information, la suppression des saisies multiples et la limitation des saisies manuelles doivent permettre aux entreprises utilisatrices de :
– Gagner en productivité
– Réduire le délai de valorisation de la donnée

Le projet vise à développer des outils dont l’objectif est d’être ouverts et utilisables par l’intégralité des acteurs de la filière.
De plus l’agrégation des informations à une échelle territoriale à définir, permettra d’obtenir des données sur l’état et la dynamique de la filière forestière (ressources et activités forestières).