Projet Chaîne Numérique

OBJECTIFS ET ETAT DES LIEUX DU PROGRAMME


Le projet « Une Chaîne numérique au service de la compétitivité des entreprises » a pour objectif de favoriser à l’échelle nationale les échanges d’information numérique entre les acteurs de la filière à partir de la réalisation de chantiers de sylviculture ou d’exploitation jusqu’à l’arrivée du bois sur les sites de transformation

Ce projet scindé en 3 parties complémentaires a valorisé des programmes précédemment conduits, notamment FORETDATA, exploTIC et eMOBOIS au bénéfice d’exploitants forestiers, de sous-traitants qu’ils soient ETF, transporteurs ou bien encore de collectivités territoriales. Il a permis :


De développer de nouveaux outils d’aide à la gestion des chantiers forestiers et au respect des règlementations autour de la plateforme FORETDATA, solution collaborative appuyée sur un système d’information géographique permettant un partage d’informations avec des partenaires.

Ainsi, des développements internes sur FORETDATA ont été réalisés pour :

– permettre l’accès à des informations complémentaires afin de gérer les formalités liées aux zonages et au respect de la loi sur l’eau

– mettre en place l’application mobile et un niveau de service de base

Et des interfaces ont été créées avec des applications tierces en valorisant leurs API :

– SOGELINK pour les déclarations de travaux à proximité des réseaux et DICT

– ACTRADIS en réponse à l’obligation de vigilance des donneurs d’ordre


De mettre à disposition de la manière la plus automatisée possible les données de production issues des machines de bûcheronnage utilisant le standard StanFord 2010. Il a été réalisé un décryptage de ce nouveau standard, la réalisation de pilotes autour de différentes solutions de transfert de données (interconnexion avec les clouds constructeurs, utilisation d’un équipement indépendant, voire protocole email depuis la machine ou un smartphone), ainsi qu’un développement d’un module d’aiguillage automatique des fichiers vers l’entreprise destinataire.

 

De réaliser des interconnexions entre entreprises : fournisseurs de bois, transporteurs et clients en adaptant l’échange de données standardisées papiNet/eMOBOIS entre les systèmes de gestion d’activité des donneurs d’ordre et une solution transporteur Dashdoc, système reproductible avec d’autres fournisseurs de solution transport.


RETOURS D’EXPÉRIENCE


Les maîtres mots qui prévalent pour les développements réalisés dans Chaîne numérique sont dématérialisation, standardisation, interopérabilité et mutualisation dans le respect des spécificités des entreprises.

La mutualisation a eu pour conséquence de permettre à tout utilisateur de FORETDATA de bénéficier pour certains nouveaux services, de tarifs attractifs négociés à l’échelle de l’ensemble des utilisateurs.

Le déploiement des services FORETDATA au niveau national est fonctionnel cependant des éléments d’ergonomie pourraient être modifiés (fonds de carte). L’application mobile est opérationnelle pour les sous-traitants mais aussi les exploitants forestiers et transporteurs utilisant la fonctionnalité inventaires de piles de bois. Elle pourrait être améliorée pour la rendre incontournable dans une utilisation terrain.

L’interaction du groupe de travail a eu pour effet de définir un besoin non identifié initialement et aboutissant à la mise en place d’un système EDI de routage des fichiers machines développé par EDT SAS (sur base de l’infrastructure eMOBOIS) et permettant à un donneur d’ordre de ne récupérer que les fichiers machines le concernant. Pour autant l’exploitation des données dans le système d’information de l’entreprise réceptionnaire nécessite le déploiement d’une base de données locale dédiée.


Les développements conduits dans le cadre du pôle 3 permettent d’éditer, de transmettre et de récupérer les informations standardisées en amenant de l’information en temps réel et en sécurisant et fluidifiant les échanges :

– ordres de transport prenant en compte différentes spécificités liées au transport de bois.

– différents flux liés au chargement et à la livraison

 

Lever les limites et aller dans le sens d’une plus grande compétitivité


La montée en puissance de l’utilisation de FORETDATA et des nouveaux services passera par des développements concernant la mobilité et l’intégration du contrat de sous-traitance. Des automatisations sont à construire pour améliorer la pertinence de certains services (DT-DICT). Il est nécessaire de continuer à développer les interactions directes avec de nouveaux ERP, de nouvelles plateformes.


Concernant le pôle 2, le développement complémentaire d’une base de données réceptacle type, utilisable en local et évolutive permettrait de proposer une approche standardisée pour stocker le contenu des fichiers afin de faciliter l’exploitation des données dans les logiciels d’entreprise. La création d’instructions chantier (pas les produits) envoyées directement aux machines forestières depuis le système du donneur d’ordre semble être un plus.


Concernant le pôle 3 et les aspects transports, un cahier de spécifications validé par le FCBA sera bientôt disponible et permettra à d’autres applicatifs de discuter entre eux en utilisant le standard filière facilitant ainsi l’interopérabilité des systèmes. La dématérialisation pourrait se poursuivre du côté client bois (tickets de pesée) ou facturation.